Liste des séminaires  | Liste thèses HDR  | Jeudi 20 octobre 2016
Page modifiée le mardi 09 avril 2013
Thèse
Présentée pour obtenir le grade de
Docteur en Physique de l'Université Paris 13 par
Lei Zeng
Laboratoire de Physique des Lasers, LPL
Université Paris 13 - Institut Galilée
CNRS UMR7538
99, av. J.B. Clément
93430 Villetaneuse - France
Jeudi 20 octobre 2016 à 14:30
Salle : Amphi. COPERNIC - Institut Galilée

Dans ce travail, nous nous sommes intéressés à l’étude théorique et expérimentale de µ-OLED sous excitation électrique en régime impulsionnel à très haute densité de courant. Par simulations, nous avons démontré que les µ-OLED permettent d’atteindre rapidement une densité de courant élevée. Cela fournit une fenêtre temporelle où la densité de population d’excitons radiatifs est élevée et cela avant que les sources d’absorption commencent à s’accumuler. Cette fenêtre temporelle pourrait être exploitée pour l’étude et la réalisation de la diode laser organique. Nous avons également estimé le seuil laser d’OLED en cavité de type VCSEL par la matrice de transfert. Les prévisions théoriques et numériques ont été confirmées expérimentalement en excitant des µ-OLED par des impulsions courtes (inférieur à 100 ns) et à haute tension (jusqu’à 160 V). Une densité de courant maximale de 3.6 kA/cm² et un pic de luminance de 8.4×106 cd/m² ont été obtenus. Pendant une fenêtre de 4.4 ns, la densité de population de singulets dépasse le seuil laser le plus bas rapporté dans la littérature. Ces résultats indiquent que le laser organique sous pompage électrique serait possible si cette méthode de pompage peut être combinée avec une OLED en microcavité bien adaptée.


Membres du jury
Olivier BONNAUD, Université de Rennes 1, Rennes, rapporteur
Tony MAINDRON, Département optronique, LETI, CEA, Grenoble, rapporteur
Isabelle SAGNES, LPN, Université Paris Sud, Saclay
Lionnel HIRSCH, Laboratoire IMS, ENSCPB, Bordeaux
Philippe Djémia, LSPM, Université Paris 13, Villetaneuse
Azzedine BOUDRIOUA, LPL, Université Paris 13, Villetaneuse, directeur de thèse
Alexis FISCHER, LPL, Université Paris 13, Villetaneuse, co-directeur de thèse
Mahmoud CHAKAROUN, LPL, Université Paris 13, Villetaneuse


Mots clés : Laser organique, excitation impulsionnelle, OLED

Étude théorique et expérimentale de µ-OLED en régime impulsionnel à très haute densité de courant



© 1998 - 2017 Laboratoire de physique des lasers (LPL). Tous droits réservés.
Université Paris 13 (UP13) - Institut Galilée - CNRS LPL UMR7538
99, av. J.B. Clément - 93430 VILLETANEUSE - FRANCE
Logo IG
Logo UP13
Membre fondateur de
Logo PRES Sorbonne Paris Cité
Logo Campus Condorcet
Logo CNRS