27 juin 2011
Page modifiée le vendredi 13 avril 2012
JUI
27
2011
Décès de Jean-Pierre Schermann

Jean-Pierre SchermannNous avons la tristesse d’annoncer le décès de Jean-Pierre Schermann, professeur émérite à l’université Paris 13  (Laboratoire de Physique des Lasers), survenu à Paris dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite d’un infarctus foudroyant.



Quelques mots sur Jean Pierre :

Après une thèse à Orsay, un séjour post-doctoral à la NASA, et un poste à Marseille où il a fondé un groupe de recherche sur le confinement d’ions, J.P. Schermann est arrivé en 1973 à l’université Paris 13 pour mettre en place la Formation Supérieure d’Ingénieurs en Télécommunications et créer un groupe de recherche sur la spectroscopie laser d’ions moléculaires au sein du tout nouveau Laboratoire de Physique des Lasers. Preuves de son éclectisme et de son ouverture scientifique, ses travaux ont porté notamment sur la séparation isotopique par laser (thèse de J.P. Astruc), les collisions entre atomes excités et molécules (thèse de C. Desfrançois), les anions moléculaires dipolaires (publication dans Science en 1995) et, dernièrement, les structures des molécules d’intérêt biologique étudiées par combinaison des techniques de spectrométrie de masse et de spectroscopie infrarouge. Il avait fortement contribué à structurer une communauté de physico-chimistes autour de cette dernière thématique, tant au niveau national qu’international. J.P. Schermann était depuis deux ans professeur à l’Université Nationale de Séoul, au département de biophysique et chimie biologique, dans le cadre du programme World Class University.

A l’université, Jean-Pierre Schermann avait été, entre autres, membre du conseil scientifique et responsable de la commission des moyens.

Jean-Pierre Schermann était connu pour son éclectisme, son esprit iconoclaste et son tropisme pour l’humour absurde ou potache et pour les contrepèteries (dont la fameuse « direction et gestion »). Il était l’auteur de nombreux aphorismes ou expressions localement célèbres, dont voici un échantillon : « C’est écrit, donc c’est faux » ; « Si ça sert à quelque chose, on n’y comprend rien ; si on comprend, c’est que ça ne sert à rien » ; « Le temps passé sur un sujet dans une réunion est inversement proportionnel à son importance » ; « Il ne se prend pas pour son logarithme ! » ; « Sachant qu’on n’a pas bougé depuis cinq minutes, quand arriverons nous au bout de la queue ? ».




© 1998 - 2017 Laboratoire de physique des lasers (LPL). Tous droits réservés.
Université Paris 13 (UP13) - Institut Galilée - CNRS LPL UMR7538
99, av. J.B. Clément - 93430 VILLETANEUSE - FRANCE
Logo IG
Logo UP13
Membre fondateur de
Logo PRES Sorbonne Paris Cité
Logo Campus Condorcet
Logo CNRS