Accueil  | Actualités scientifiques  | 29 mars 2011
Page modifiée le vendredi 13 avril 2012
MAR
29
2011
Un laser organique accordable dans l’ultraviolet

Un laser organique accordable dans l’ultravioletÉquipe Photonique Organique et Nanostructures (LUMEN)

L’interêt majeur des lasers organiques solides tient en leur faible coût, leur simplicité de fabrication et à leur capacité à couvrir tout le spectre visible. Néanmoins, les molécules organiques émettent très mal dans l’ultraviolet et se dégradent très rapidement à ces longueurs d’onde. Nous démontrons ici un dispositif organique accordable dans l’ultraviolet profond, produisant la plus basse longueur d’onde répertoriée pour un laser organique solide (309 nm). L’architecture utilisée est une déclinaison du VECSOL (Vertical External Cavity Surface-emitting Organic Laser) récemment proposé par notre équipe, auquel a été ajouté un doublement de fréquence intracavité. La source laser proposée est compacte (longueur < 1 cm) et a des applications potentielles dans le domaine de la spectroscopie.




© 1998 - 2017 Laboratoire de physique des lasers (LPL). Tous droits réservés.
Université Paris 13 (UP13) - Institut Galilée - CNRS LPL UMR7538
99, av. J.B. Clément - 93430 VILLETANEUSE - FRANCE
Logo IG
Logo UP13
Membre fondateur de
Logo PRES Sorbonne Paris Cité
Logo Campus Condorcet
Logo CNRS