Accueil  | Prix distinctions
Page modifiée le vendredi 13 avril 2012
NOV
20
2015
Sigrid Avrillier nommée Officier de l’Ordre National du Mérite

Sigrid AvrillierSigrid Avrillier, professeur honoraire à l’Université Paris 13 et ancienne responsable de l’équipe Optique Biomédicale du LPL, a été nommée Officier de l’Ordre National du Mérite par décret du 20 novembre 2015. Sigrid Avrillier est membre de l’Académie des Technologies depuis 2007 et Chevalier de la Légion d’Honneur.



Après une thèse de 3éme cycle au LIMHP, Sigrid Avrillier est entrée au LPL en 1973 où elle a effectué sa thèse d’Etat avec J.P. Schermann sur la spectroscopie infrarouge d’ions moléculaires, puis avec C.J. Bordé sur la spectroscopie infrarouge à très haute résolution. Elle a ensuite créé le groupe d’Optique biomédicale. Ses premiers travaux ont porté sur l’angioplastie laser en coopération avec l’h&ocic;pi4al"militaire du Val de Grâce où un laboratoire a été construit pour ses recherches. Son équipe s’est ensuite tournée vers la diffusion de la lumière et les diagnostics de cancers par fluorescence dans les tissus, en étroite collaboration avec des médecins. Ces travaux ont été récompensés par la Médaille d’Argent du CNRS.


JUI
15
2015
Christian J. Bordé élu au Comité National Français d’Histoire et de Philosophie des Sciences

Christian J. BordéChristian J. Bordé, Directeur de recherche émérite au CNRS, exerçant au Laboratoire de Physique des Lasers (LPL) et au laboratoire Systèmes de Référence Temps-Espace (SYRTE), vient d’être élu au Comité National Français d’Histoire et de Philosophie des Sciences (CNFHPS).



Le CNFHPS, membre du Comité Français des Unions Scientifiques Internationales (COFUSI), a pour mission la promotion de la recherche et de l’enseignement en histoire et philosophie des sciences et des techniques en France. Il est l’interlocuteur en France de deux divisions de l’Union Internationale, la Division d’Histoire des Sciences et des Techniques et la Division de Logique, Méthodologie et Philosophie des Sciences.


DEC
15
2014
Karina Merloti a reçu le prix de thèse du réseau francilien "NanoK"

Karina MerlotiKarina Merloti (équipe Condensats de Bose-Einstein) a reçu le prix de thèse du réseau francilien "NanoK" sur les nanosciences et les atomes froids, dans la catégorie Atomes Froids, pour sa thèse "Condensat de Bose-Einstein dans un piège habillé : modes collectifs d'un superfluide en dimension deux".



Ce prix lui a été remis par Michèle Leduc à Paris le 3 décembre 2014.


NOV
5
2014
Les palmes académiques pour Christian J. Bordé

Christian J. BordéC’est avec une grande satisfaction que nous avons appris la nomination Christian J. Bordé dans l’ordre des palmes académiques au rang de chevalier, le 26 août 2014. Cette distinction récompense les multiples services que Christian J. Bordé a rendus à l’Education Nationale et à l’Académie des Sciences.



Christian Bordé, né le 15 mars 1943, est directeur de recherche émérite au CNRS au Laboratoire de Physique des Lasers (LPL) et au laboratoire Systèmes de Référence Temps-Espace (SYRTE). D'abord expérimentateur en physique des lasers, Christian Bordé a poursuivi son parcours en élaborant de nouvelles méthodes de spectroscopie laser à très haute résolution qui lui ont permis de mettre en évidence de nombreux aspects fondamentaux et nouveaux en physique moléculaire. Sa contribution la plus importante est la démonstration par spectroscopie d’absorption saturée du recul d’un système moléculaire sous l’action de la lumière laser. Les travaux de Christian Bordé ont plus récemment évolué vers des contributions concernant l’interférométrie atomique et l’ont conduit à la conception d’un interféromètre atomique fondé sur l’effet de recul. Ce type d’interféromètre permet aujourd’hui de mesurer la masse des atomes, de réaliser des horloges optiques et des capteurs gravito-inertiels de haute précision pour sonder l’espace- temps. Christian Bordé a par ailleurs consacré, et consacre toujours, une partie de ses recherches au lien entre physique fondamentale et métrologie moderne.



Christian Bordé est membre de l'Académie des sciences, membre fondateur de l'Académie des technologies, membre de l'Académie européenne des sciences, membre du Comité de la métrologie française, et a été co-président du Comité Science et métrologie de l'Académie des sciences, et quatre fois président de la Conférence Générale des Poids et Mesures (CGPM). Il a été directeur du Laboratoire de Physique des Lasers de 1981 à 1982.


OCT
10
2012
Benjamin Pasquiou Lauréat du Prix Michelin 2011 de la SFP

Benjamin PasquiouLe prix Michelin de la SFP récompense un travail de doctorat de très haute qualité couvrant tout domaine de la physique et de ses applications.



Il a été attribué en 2011 à Benjamin Pasquiou pour son travail de thèse effectué au LPL, sous la direction d’Olivier Gorceix et Bruno Laburthe-Tolra, sur les propriétés magnétiques d’un gaz quantique dégénéré d’atomes de chrome.

En savoir plus ...


JAN
5
2012
Martial Ducloy élu à l’Académie des Sciences de Russie

Martial DucloyMartial Ducloy, Directeur de recherche émérite au Laboratoire de Physique des Lasers, vient d’être élu à  la prestigieuse Académie des Sciences de Russie en tant que membre étranger. Cet honneur rare souligne ses contributions marquantes dans le domaine de l’optique cohérente et de la physique des lasers.

Parmi les élus français de cette institution, il rejoint Claude Cohen-Tannoudji, Louis Néel, Georges Charpak, Jean-Marie Lehn ou encore Jules Hoffman.

Courte biographie

Après sa thèse soutenue à l’Ecole Normale Supérieure (LKB), Martial Ducloy a effectué un séjour post-doctoral au MIT. A son retour, en 1976, il a fonde une nouvelle équipe au LPL. Ses travaux de recherche ont d’abord porté sur les processus d’optique non-linéaire puis sur l’étude fondamentale des propriétés optiques d'atomes libres au voisinage de surfaces et l’étude de l'interaction van der Waals entre atomes excités et surfaces dans des milieux confinés. Directeur du laboratoire pendant 12 ans (1982-1994), il a également été Vice-Président Recherche de Paris 13 (1986-1993), fondateur de l’Ecole Doctorale Galilée (1993) et Président de la Cellule des Relations Internationales.

Au plan international, il a, entre autres, été Président de la Société Européenne de Physique et a mis en place l’Année Mondiale de la Physique en 2005. Il est aujourd’hui Président de la Société Française de Physique.


NOV
9
2011
Prix "Science et défense" 2010

Christian J. BordéChristian J. Bordé reçoit le prix « science et défense » 2010 pour ses travaux portant sur les horloges et les interféromètres atomiques. Ces travaux ont été menés conjointement au LPL et au LNE-SYRTE, à l’observatoire de Paris. Le prix "Science et Défense",  décerné par la Direction Générale de l’Armement, récompense chaque année des lauréats « ayant contribué de façon éminente, par des travaux de recherches, à l'avancement des sciences et des techniques dans les domaines intéressant ou susceptibles d'intéresser la défense. »



 


SEP
30
2011
Prix jeune chercheur 2011

Quentin BeaufilsL'Institut Francilien de recherche sur les atomes froids (IFRAF) a reconnu la grande qualité du travail de doctorat de Quentin Beaufils en lui attribuant le "prix Jeune Chercheur 2011".

 a préparé son doctorat au Laboratoiru de Xh9sique des Lasers de 2007 à 2009 dans l'équipe Atomes Froids (renommée depuis "Gaz Quantiques Dipolaires").

Au début de sa thèse, l'équipe ne disposait que d’un piège magnéto-optique pour refroidir et piéger les atomes de chrome 52 et était bien loin de la dégénérescence quantique. Quentin a su rapidement s’intégrer, se former aux techniques expérimentales et devenir un élément moteur du projet expérimental. Son apport a été déterminant dans la mise en œuvre des piégeages magnétique, optique et mixte des atomes métastables de chrome. Il a su mener à bien le refroidissement évaporatif tout-optique des atomes de chrome. En novembre 2007, après la mise en place du procédé de capture de tous les niveaux magnétiques (méthode originale utilisant des sweeps rf) et après utilisation d’un nouvel état métastable plus favorable, la condensation du chrome a pu être obtenue. Après ce succès, de nouvelles expériences ont été menées utilisant le condensat de Bose-Einstein de chrome (ce dispositif n’a qu’un seul autre équivalent au monde, à l’Université de Stuttgart). Quentin, avec ses qualités d’expérimentateur, a été très précieux dans l’obtention de résultats portant sur : - l'habillage rf et test mécanique de la renormalisation du facteur de Landé ; - l'analyse d’une résonance de Feshbach avec canal d’entrée en onde d ; - l'association rf de molécules de dichrome ; et le début de l’analyse des moyens de contrôle de la relaxation dipolaire. Grâce aux travaux de Quentin, l'équipe sait manipuler et refroidir des atomes de chrome jusqu’à la dégénérescence quantique. L’article présentant ce résultat a été publié en juin 2008 et il est déjà cité 48 fois ce qui témoigne de l’importance de cette expérience pour la communauté des atomes froids. Son travail sert de socle aux recherches actuelles de l’équipe portant sur les propriétés magnétiques des gaz quantiques dipolaires et sur l’analyse d’une anisotropie de la superfluidité du condensat de chrome.

Le prix lui sera décerné au Salon Mesurexpo-PRI, le jeudi 6 octobre 2011 à 13h40, Hall 7.3, Parc des Expositions de la porte de Versailles à Paris. Quentin présentera son travail de recherche à cette occasion. Sa conférence ouvrira le colloque "Atomes froids et mesures de haute précision".

En savoir plus sur l'équipe ici...


JUI
6
2011
Médaille de bronze 2011 du CNRS

Bruno Laburthe-TolraBruno Laburthe-Tolra est chargé de recherche au CNRS dans l'équipe "Gaz Quantiques Dipolaires (AF)" du Laboratoire  de Physique des Lasers, (LPL / UMR 7538, CNRS - Université Paris 13). Son champ de recherche est la physique  des atomes froids, et plus particulièrement l'étude des interactions longue portée dans des condensats de  Bose-Einstein, ainsi que leurs implications dans les domaines de la superfluidité et du magnétisme.

En savoir plus sur les atomes froids au LPL.



 


JUI
6
2011
Prix Arnulf-Françon 2011 de la Société Française d'Optique

Le LaserLe livre "le laser", auquel plusieurs chercheurs du LPL ont contribué, a obtenu le prix Arnulf-Françon 2011 de la Société Française d'Optique. Ce prix récompense la réalisation de supports pédagogiques destinés à l'enseignement de l'Optique dans l'enseignement supérieur.


NOV
8
2009
Le prix Louis de Polignac est attribué à Christophe DAUSSY (équipe Hotes, LPL)

Prix Louis de PolignacLa Fondation Prince Louis de Polignac a pour but de promouvoir la culture française et européenne et de contribuer également au développement de la science. Chaque année, elle remet cinq Prix à des chercheurs, sur proposition des cinq Académies, l’Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’Académie des sciences, l’Académie des beaux-arts et l’Académie des sciences morales et politiques.

Le Prix Scientifique 2009 a été décerné sur proposition de l‘Académie des sciences à Monsieur Christophe DAUSSY, Docteur en physique et Maître de Conférences à l’Université de Paris 13, spécialisé en spectroscopie moléculaire et métrologie des fréquences au Laboratoire de Physique des Lasers (CNRS/Université Paris 13). Ce prix récompense les résultats de ses travaux sur la mesure de la constante de Boltzmann par spectroscopie laser qui ont pour but de participer à la refondation prochaine du système international d’unités.

Aux côtés de Daniel Kaplan (membre de l’académie des sciences), l’équipe Hotes (de gauche à droite, Christian Chardonnet, Clara Stoeffler, Cyril Lemarchand, Olivier Lopez, Khelifa Djerroud, Christophe Daussy, Christian J. Bordé, Benoît Darquié, Anne Amy-Klein, Meriam Triki) [absents : Fréderic Du Burck, Vincent Roncin].

© Photo Didier Plowy


NOV
8
2009
Le LPL actif au sein de la SFP

Martial DucloyMartial Ducloy a été élu vice-président de la Société Française de Physique en Juin 2009. Il prendra les fonctions de président de la SFP en Février 2010.

Martial Ducloy est directeur de recherche au CNRS, en activité au Laboratoire de Physique des Lasers (Université Paris 13 et CNRS) à Villetaneuse, laboratoire qu’il a dirigé pendant 12 ans. Sa recherche est dans le domaine des lasers et de la physique atomique. Il a été vice président « recherche » de l’université Paris 13 et a créé la première école doctorale pluridisciplinaire dans cette université. Il a été président de la Société Européenne de Physique (l’EPS) pendant 2 ans (2001-2003) et l’initiateur de l’Année Mondiale de la Physique en 2005. Il est actuellement président du Forum « Physique et Société » à l’EPS.

Ses priorités pour la SFP sont d'augmenter le nombre de ses membres et de lui donner plus de visibilité. Certaines pistes peuvent être explorées : obtenir un rôle d’"accréditeur" auprès des pouvoirs politiques, développer les contacts de la SFP avec le milieu des enseignants du secondaire….

Paul-Eric PottiePaul-Eric Pottie, Ingénieur de Recherche CNRS au LPL, a quant à lui été élu au Conseil d’administration de la SFP, où il prendra spécifiquement en charge les questions de « culture scientifique ». 


JUI
2
|/div>
2009
Présentation Christian J. Bordé à l'Institut Galilée

Christian J. BordéVoir la présentation qui a eu lieu le 25 juin 2009 à l'Institut Galilée pour notre collègue Christian J. Bordé élu à l'Académie des Sciences le 16 décembre 2008.


DEC
17
2008
Christian J. Bordé élu à l'Académie des Sciences

Christian J. Bordé



 



Notre collègue Christian J. Bordé a été élu à l'Académie des Sciences le 16 décembre 2008.




© 1998 - 2017 Laboratoire de physique des lasers (LPL). Tous droits réservés.
Université Paris 13 (UP13) - Institut Galilée - CNRS LPL UMR7538
99, av. J.B. Clément - 93430 VILLETANEUSE - FRANCE
Logo IG
Logo UP13
Membre fondateur de
Logo PRES Sorbonne Paris Cité
Logo Campus Condorcet
Logo CNRS