Équipes de recherche  | Biomolécules et spectroscopie
Page modifiée le jeudi 10 mars 2011

Notre équipe s’intéresse à la caractérisation structurale de molécules d’intérêt biologique et pharmaceutique et aux interactions moléculaires non-covalentes : liaisons hygrogène, ion-molécule ou de van der Waals. L’étude et la modélisation de ces interactions intra et inter moléculaires faibles sont nécessaires pour comprendre de nombreux processus complexes de biologie moléculaire, comme la reconnaissance spécifique d’une drogue avec son récepteur. De façon à travailler sur des systèmes bien définis et isolés pour lesquels la comparaison avec les traitements théoriques est directe, nous menons des expériences en phase gazeuse de spectroscopie laser sur des molécules modèles, neutres ou ioniques, isolées ou dans des complexes, telles que les bases de l’ADN, des petits peptides ou des substances naturelles.


Spectre IRMPD du tripeptide RGD protoné obtenu au laser à électron libre CLIO et calcul du spectre IR associé. La structure intrinsèque en boucle de RGD présente dans la dendroaspine est conservée en phase gazeuse

Structure simulée de la molécule antibiotique de vancomycine complexée avec la partie peptidique de son analogue membranaire, en phase gazeuse


Nous sommes actuellement en train de développer une nouvelle méthode de production de molécules et de complexes non-covalents en phase gazeuse dans des conditions aux plus proches de la forme native en solution. La technique proposée est émergente, n’existe pas en France et repose sur une désorption laser ultra douce d’ions à partir de micro gouttelettes directement sous vide. Les complexes initialement présents en solution seront ainsi produits en phase gazeuse au plus proche des conditions natives. Couplée à un jet supersonique et à une détection par spectrométrie de masse à temps de vol, nous aurons une source d’espèces refroidies neutres et ioniques, éventuellement hydratées par un nombre de molécules connu et contrôlé. En les étudiant par spectroscopie laser IR, nous serons capable d’obtenir des signatures spectrales bien résolues ce qui apportera des données expérimentales essentielles pour valider les méthodes de calculs de chimie quantique utilisées en recherche in silico.


Spectres IRMPD de plusieurs brins d’ADN contenant la séquence télomérique humaine TTAGGG obtenus au laser à électron libre CLIO. Seul le complexe avec 2 ions ammonium forme un quadruplexe de guanine

Image d'un nouveau dispositif expérimental




© 1998 - 2017 Laboratoire de physique des lasers (LPL). Tous droits réservés.
Université Paris 13 (UP13) - Institut Galilée - CNRS LPL UMR7538
99, av. J.B. Clément - 93430 VILLETANEUSE - FRANCE
Logo IG
Logo UP13
Membre fondateur de
Logo PRES Sorbonne Paris Cité
Logo Campus Condorcet
Logo CNRS